Les News

24/07/2018

Carnet de route D2 #2 à Châteauroux, par Gautier Hébert

posté à 14h33 dans "Résultats"

Vendredi 29 juin, 18h. Un minibus vient récupérer Thomas et moi à Rennes et c’est parti direction Châteauroux ! Arrivés là-bas, nous rejoignons les membres de l’autre minibus puisque, une fois n’est pas coutume, nous sommes 3 équipes à courir ce week-end avec les deux courses D3 et donc la D2 pour nous !

 

Du côté de la D2, l’équipe est composée de Maxime Tasset, Pol Le Bot, Sébastien Le Cocq, Thomas Cardona et moi-même. Dès les premières minutes ensemble, tous dans la même chambre, nous retrouvons l’esprit « gitans de la D2 » avec Sébastien et Maxime qui tentent d’accrocher leurs vélos de manière assez improbable (mais ça a bien tenu !). Nous courons à 15h et profitons donc de pouvoir dormir un peu plus que le groupe D3 pour qui le réveil fut très matinal. Nous les croisons tout de même avant leur départ et nous retournons nous reposer, c’est que la journée va être longue !

 

Arrivée sur le site de la course, nous encourageons les filles de la D3 qui sont en train de courir puis les garçons. Les filles font une grosse course d’ensemble et remportent cette demi-finale D3, nous sommes tous contents, cela lance la journée ! Il n’y a plus qu’à espérer qu’elles fassent aussi bien à la finale !
De leur côté, les garçons loupent de peu la qualification pour la finale.
Entre temps, nous nous efforçons de rester au maximum tranquilles et au frais (la température atteint déjà les 30° à 10h). Par chance, nous pouvons profiter du camping-car de la famille Le Bot pour être dans des conditions optimales, au frais, avec les bidons au congélateur et des serviettes mouillées sur la tête pour certains !

 

L’heure du départ approche, nous partons nous échauffer. Pour une fois, nous nageons beaucoup avant le départ. Les 35° nous incitent en effet à nous rafraichir un maximum !

14h50. L’heure de l’appel des équipes. Nous sommes appelés en 12e position suite à notre performance à Besançon. Les gars semblent sereins, pas de signe de stress. Nous avons une belle équipe avec, pour une fois, plusieurs bons nageurs ! Je suis – sur le papier – le moins bon dans cet exercice mais la forme est bonne et je compte bien en profiter !

 

15h : PAN ! Le départ est donné. Etant placé en deuxième ligne derrière le reste de l’équipe, je me jette dans les pieds de nos voisins bordelais en espérant profiter du fait que ce sont de bons nageurs. C’est parti pour la machine à laver jusqu’à la première bouée. J’essaye de rester lucide et nager de manière intelligente. Les natations en D2 sont si denses qu’il y a un côté tactique pour se faire sa place, un peu à l’image d’un peloton à vélo.

A la première bouée, je me retrouve avec Pol. Je me dis que je ne dois pas être trop mal et je m’y accroche. Je resterais ainsi dans ses pieds jusqu’à la sortie de l’eau. Je comprends alors que j’ai fait une bonne natation (très bonne pour moi) en voyant les noms des athlètes autour. Une bonne T1, un bon départ à vélo et je rejoins vite un groupe dans lequel se trouve Sébastien. Il semble surpris de (déjà) me voir. Ca me fait rire intérieurement mais je reste concentré.

Après un tour vélo, nous reprenons le groupe de Thomas. Une échappée de 10 restera hors de portée, puis nous formons un groupe d’environ 35 unités. Suit à 30 secondes le groupe de Pol, à qui il a malheureusement manqué quelques secondes en début de vélo pour être avec nous, puis Maxime un peu plus loin.

 

Je me fais plaisir durant cette partie vélo. Je n’ai pas l’habitude d’être si bien placé, il suffit de regarder les noms dans le groupe pour s’en rendre compte, et je n’ai même pas eu à chasser 15 kilomètres pour en arriver là ! Les jambes sont bonnes et nous posons le vélo en tête de groupe avec Sébastien. Nous sommes donc 11 et 12e à ce moment. Jusque-là, c’est la course parfaite pour moi !

 

Malheureusement, dès les premières foulées, je dois composer avec un point de côté qui ne me quittera plus durant les 5 kilomètres à pied. C’est très frustrant, pour une fois que je pose placé, de ne pas pouvoir en profiter pour aller chercher une belle place … Je tente de limiter la casse au mieux, sachant que tout le monde souffre de la chaleur. Par chance, nous sommes poussés par les membres des équipes D3 présents un peu partout sur le parcours !  Sébastien fait une belle course à pied, Thomas revient progressivement sur moi, et je n’ai aucun doute que Pol est en train de courir vite derrière ! 

 

Finalement, Sébastien termine 15e. Thomas vient me cueillir dans le dernier kilomètre pour prendre une superbe 23e place (performance rare pour un junior !), je suis 24e, Pol 35e, Maxime 68e suite à une natation compliquée.

C’est de loin notre meilleure course d’ensemble ! Nous apprenons vite que nous sommes 6èmes par équipe ! C’est une super place, le maintien est quasiment fait.

 

Cette course vient conclure une belle journée pour le club ! Nous mangeons ensemble sur le retour puis nous séparons comme à l’aller. Certains ont déjà en tête les prochaines manches (début septembre pour la D2 puis mi-septembre pour les finales D2 et D3 !). Pour ma part, cap sur le championnat de Bretagne de triathlon S. Restant sur ma faim suite à ma mauvaise course à pied, je compte bien me rattraper au Val André…

 


Autre news:
28/09/2018 : Carnet de route finale D2 à St-Pierre-la-Mer, par Sébastien Le Cocq
07/09/2018 : Carnet de route D2 #3 à Saint-Pierre-d'Albigny, par Thomas Cardona
26/07/2018 : Carnet de route 1/2 finale D3 triathlon, par Charlie Davies
27/06/2018 : Carnet de route 1ère D2 Triathlon de la saison, par Charly Martin
01/06/2018 : AQUATHLON 2018
14/05/2018 : Carnet de route 1/2 finale D3 duathlon, par Thibaut Fargeas
10/05/2018 : Carnet de route D1 Duathlon #3, par Sébastien Le Cocq
09/05/2018 : Carnet de route 1/2 finale D2 duathlon femmes
16/04/2018 : Championnat de France duathlon : Pontivy sur le podium !
06/04/2018 : Carnet de route D1 Duathlon #1, par Flavian Lafay


» Consulter les archives

RSS