Les News

10/05/2018

Carnet de route D1 Duathlon #3, par Sébastien Le Cocq

posté à 19h45 dans "Résultats"

A mon tour de prendre la plume pour vous parler de ce 3e Grand Prix de 1ere Division, pour lequel l’équipe était constituée de Anthony Le Coz, Flavian Lafay, Gildas Pasco, Malo Le Bihan et moi-même.

 

Parti de Pontivy dimanche matin, j’ai retrouvé Mr Trehin (président de la Musette Bauloise) à 9h30 à St Nazaire. Au même moment se tenait la course de D2 féminine, autant vous dire que le trajet fut animé d’un discours à base de « hop hop dernières news, Cécilia a attaqué !! Laura juste derrière en 7e position debout sur les pédales !!! » pour ne citer que ce moment et enfin entendre « Pontivy sur le podium !! ».

 

Bref, une fois l’excitation passée, nous rejoignons tranquillement le petit village de Vairé afin de rejoindre tout le groupe. Accueilli a la Pizzeria Del Sol, nous avons pu féliciter les filles entre deux platées de pates/jambon.

 

Romain, accompagnant du jour, emmena le groupe de D1 pendant que les autres dégustaient des mets délicieux J

 

Sous une chaleur assommante, nous nous préparâmes rapidement, Malo fit un changement de dernière minute, préférant mettre des chaussures de vélo plutôt que les cales-pieds que le reste de l’équipe avait décidé de mettre.

 

Une petite sieste ainsi qu’un échauffement groupé, au maximum a l’abri du soleil, et il fallait déjà se présenter dans l’aire d’appel.

 

Pour rappel il s’agissait d’un multi-enchainement :

  •  1.4km de course / 10km de vélo / 2.8km de course / 10km de vélo / 1.4km de course.

Le parcours était simple :

  • En course à pied, chaque boucle (de 1.4km) comprenait une descente puis une montée régulière.
  • En vélo 10km composé de 4 boucles avec une belle descente large et droite et une bosse pour remonter jusqu’au parc, difficile en bas, puis sinueuse mais régulière par la suite.

Prêt : FEU

 

Perso j’étais chaud-bouillant pour la première couse à pied qui s’annonçait très très rapide… J’ai donc pris un gros départ me retrouvant au virage à 300m en 5e position, aux cotés d’athlètes comme Benjamin Choquert (champion de France duathlon en titre, des records en course à pied impressionnants tel que 1h02’’43 sur 21km). Dans ma tête, je me suis dit « t’emballe pas Seb ! » je vous jure que ça fait peur !

Donc j’ai relâché, j’ai vu Malo filer avec les meilleurs. Puis a 1km, Anthony et Flavian m’ont à leur tour doublé. Cool, je suis à ma place, maintenant faut la garder.

En entrant dans le parc, un dernier athlète me double : Robin Moussel. Aïe ! Faut que je me dépêche parce que lui il ne va pas m’attendre a vélo (sa spécialité, souvent échappé sur les Grand Prix, il a également été champion de France de duathlon long).

 

Départ vélo : résister aux assauts des gros cyclistes

 

Début donc très rapide, tout le monde essaie de se replacer, j’arrive dans les 10 de tête en bas de la descente, avec Flavian et Malo à mes cotés. Cool !

1ere montée : l’enfer !!! Moussel a appuyé fort sur les pédales. Qui passe lui passe un relais ? Flavian !!! Faut pas qu’il appuie trop car j’ai mal aux jambes là. Tout le monde insiste un peu. Ca a roulé très très fort pendant 10km, j’ai rarement subi un vélo en drafting a ce point-là. Avec l’expérience j’arrivais à me replacer et me mettre dans les roues de « costauds » tel que Emilio Martin.

 

A la fin du vélo : on compte les billes 

Malo et Flavian bien placés. Moi milieu de peloton. 30e position. Malheureusement pour Anthony et Gildas, le vélo aura été décisif. Ils se retrouveront en chasse le restant de course malgré la belle résistance d’Anthony.

Flavian réalisera une magnifique transition lui permettant de sortir 5e du parc ! Champagne !

 

Début des 2.8km : Courir le plus vite possible

 

Oula que ce fut compliqué pour moi, j’accusais sûrement les efforts fournis à vélo. La chaleur n’aidant pas. Je me suis fait doublé, et doublé et encore doublé…

Je remercie les gars et filles du club sur le côté qui m’ont bien encouragé et redonné des forces pour ce moment difficile !

 

Je voyais au loin Malo et Flavian dans un petit groupe en chasse des échappés. Moi j’étais loin derrière.

 

A la prise du vélo : récupérer le temps perdu

 

Un adversaire touche mon vélo, ça me gêne, je ne suis pas content, j’appuie fort sur les pédales. Les sensations sont meilleures ! A quelques mètres, j’aperçois Moussel (qui aura chuté sur un problème de transition), je sais qu’il faut rentrer vite dessus pour pouvoir profiter de sa force en vélo. Chose faite. Nous nous retrouvons à un petit groupe avec les athlètes que nous récupérons. Les sensations sont bonnes.

Devant, j’apprendrai plus tard que Malo et Flavian se sont payés le luxe d’attaquer leur groupe, devant des machines, les fous ! Malo posera même 11e avec 9 secondes d’avance sur le pack d’une vingtaine d’unités.

 

Pose de vélo : Tout donner !!!

 

Alors là, je me sentais On Fire, à la sortie de parc je suis sorti avec 15m d’avance sur le suivant avec pour envie de ne pas me faire doubler de toute la cap. Je me suis fait doubler dans la cote par 4 athlètes. Je perds cm par cm, puis : encouragement de Romain. Oups : démolition du mental des adversaires ! Il a tellement crié fort que j’allais les battre au sprint que limite mes adversaires m’ont laissé passé quand j’ai lancé le sprint ! Au final j’ai fini 2e de mon groupe, 37e au final ! Super content de ma dernière course a pied.

 

Flavian finissant 27e, avec une dernière course a pied très solide, et Malo 31e, ayant sûrement accusé le coup de ses efforts à vélo, nous nous sommes donc classé 11e de cette étape et nous sommes désormais 10e au général.

 

Anthony ayant le prix du plus combatif grâce à une magnifique dernière course a pied (11e temps) qui lui permit de finir 61e avec des idées pour les prochains Grands Prix.

 

Gildas quant a lui termina 68e, avec des envies de retourner a l’entrainement pour prendre sa revanche.

 

C’est avec le sourire que nous avons donc rejoint les jeunes pour la prépa de la course D3.

 

La fin de journée fut fort sympathique, beaucoup de sourires, de joie, de coups de soleil, mais surtout une ambiance exceptionnelle au sein du club. Une agréable atmosphère que nous avons véhiculé toute la journée, et qui nous a sûrement permis de nous dépasser lors des épreuves.

 

J’ai fait le mauvais choix de rester avec Flavian l’Hyperactif, donc pour les encourager il fallait être à tel endroit puis tel endroit, puis là-bas et encore là.. la plupart du temps en courant.. Résultat 10km avalé (selon ma montre GPS) le temps de la course D3. Là aussi très excitante, mais je laisse l’histoire être rapportée par un athlète de l’équipe D3 J

 


Autre news:
28/09/2018 : Carnet de route finale D2 à St-Pierre-la-Mer, par Sébastien Le Cocq
07/09/2018 : Carnet de route D2 #3 à Saint-Pierre-d'Albigny, par Thomas Cardona
26/07/2018 : Carnet de route 1/2 finale D3 triathlon, par Charlie Davies
24/07/2018 : Carnet de route D2 #2 à Châteauroux, par Gautier Hébert
27/06/2018 : Carnet de route 1ère D2 Triathlon de la saison, par Charly Martin
01/06/2018 : AQUATHLON 2018
14/05/2018 : Carnet de route 1/2 finale D3 duathlon, par Thibaut Fargeas
09/05/2018 : Carnet de route 1/2 finale D2 duathlon femmes
16/04/2018 : Championnat de France duathlon : Pontivy sur le podium !
06/04/2018 : Carnet de route D1 Duathlon #1, par Flavian Lafay


» Consulter les archives

RSS