Les News

06/10/2017

Les filles dans la Cup

posté à 10h10 dans "Résultats"

Bonjour à tous, c'est à mon tour.

 

(Avec les filles Morgane, Valérie, Laura et moi)


Lors de notre titre de championnes de Bretagne par équipe à Plouay, nous avons pu nous qualifier pour la coupe de France des clubs de triathlon qui s'est déroulée ce week-end.

 

Je suis arrivée de mon côté le vendredi soir puis j'ai rejoint les gars. Laura, Valérie et Morgane sont arrivées le samedi matin pile à temps pour pouvoir encourager la grosse équipe des duathlètes (ils terminent 4ème).

 

Tout d'abord, je vais vous expliquer en quoi consiste une course par équipe : le but est de partir toutes ensembles et les 3 premières filles comptent dans le classement. On a préféré garder les mêmes stratégies qu'à Plouay.

 

Le départ est lancé à 13h55, nous sommes motivées pour faire la meilleure place possible et garder la place de première équipe de Bretagne. Pendant la partie natation, cela c'est bien passé, nous avons réussi à rester compactes. À la T1, avec Laura, Morgane et Valérie nous étions syncro !! Puis  sur la partie vélo, pour ma part, j'ai eu quelques difficultés  à prendre certains relais, les sensations n'étaient pas là et les filles ont donc tourné à 3, c'était une belle organisation !!!

 

Arrivée à la T2, notre transition est correcte et tout se passe bien. Nous sommes parties à 4 ! Au bout d'1 km, Morgane commence à lâcher mais elle gardera la même distance tout au long du 5 km. Avec Laura et Valérie, nous nous sommes accrochées pour faire le meilleur temps possible et dépasser un maximum d'équipes. Quand nous avons passé la ligne, nous étions heureuses de toute cette année accomplie et on avait qu'une hâte, c'est de recourir ensemble.

Heberger image

Ce fut une belle course de fin saison !

 

Vivement 2018 avec les copines….

 

EVA 

 


13/09/2017

Carnet de route de la finale D2 Triathlon, par Sébastien Le Cocq

posté à 20h21 dans "Résultats"

A mon tour de faire le journal de bord de cette ultime étape D2 où l'équipe était composée de Gautier Hébert, Mathieu Le Sang, Maxime Tasset, Pol Le Bot, et donc moi.

 

C’est sans grande pression que nous débutons ce trajet, l’équipe est 9e/16, et assez loin de la zone de relégation, le trajet a été organisé en amont par plusieurs acteurs du club. Nous ne sommes pas très nombreux compte tenu de la finale D3 tri, et étape D1 duathlon, mais l’équipe a fière allure en cette fin d’été.

 

Réveil donc à 6h15 pour Maxime, Mathieu et moi-même, ce samedi pour prendre le métro puis train accompagnés de nos vélos et de nos sacs. Nous devions arriver vers 13h à Aix et rejoindre Pol (arrivé vers 12h30 lui) et notre chauffeur Gautier devait nous récupérer avec un minibus de Montpelier afin de nous permettre d’être autonomes pour rejoindre le site de la course à Peyrolles. Finalement, après quelques péripéties, notre train eu du retard, Gautier embêté par une panne de véhicule, nous nous sommes vu faire des parties de baby-foot (big up à l’équipe de Mathieu et Pol) et scruter les résultats des équipes de D3 (et ils nous ont fait du bien au moral !) Avant que nous puissions partir d’Aix à 17h et rejoindre les arbitres a Peyrolles pour récupérer les dossards.

 

Malgré les petits soucis, la musique fait rage et chacun y met du sien pour animer le trajet. Evidemment le Connemara fut de sortie !

 

La météo n’étant pas de la partie et notre temps compté, nous avons préféré faire la reco vélo à pied, et ça s’annonçait difficile !! Les routes étaient a peines praticables, une partie de terre battue fut même recouverte de tapis afin de de limiter les impacts de nos roues sur les trous, le pit-stop déplacé juste après cette zone d’ailleurs… bref ça allait frotter et il faudra être veinard pour éviter chutes et crevaisons.

Direction l’hôtel puis le restaurant, fiers avec nos casquettes #Sortez les babines qui vont tellement bien avec nos tenues de club, on en profitera pour discuter avec la serveuse fort sympathique.

 

Enfin, avant de nous coucher, petit brief a l’hôtel avec Gautier en maitre de cérémonie. Nous étions tous d’accord pour dire qu’on avait juste à faire notre course à la hauteur de notre niveau. S’il y a regroupement, on peut tous être susceptibles d’être dans le gros pack de tête. Et si ce n’est pas le cas, on pourra compter sur les autres pour réussir la course à notre place.

 

Au réveil, le temps est bien meilleur, on monte nos vélos, tout fonctionne, on s’installe dans le parc, tout le monde sait ce qu’il a à faire, avant de partir je vérifie le parc, je prends un peu de recul et je vois des sourires, tout est prêt, je suis persuadé que ça va bien se passer.

Nous retournons nous poser un peu au camion, le coach nous appelle « vous savez tous ce que vous avez à faire » c’est court, mais efficace.

Echauffement, appel des équipes, noms par noms avec la musique d’entrée.

On se place près des équipes les plus fortes, a gauche. On ne peut être que 4 en première ligne et Mathieu sera donc derrière, on en avait déjà parlé de toute manière.

 

PAF ! La bouée est à 200m, tout le monde veut passer 1er, gros départ de Max, Pol et moi un peu derrière a la bagarre avec les équipe qui nous entourent. Passage de la bouée : je perds le contact avec Pol, je me suis fait avaler par la meute a gauche, Pol aussi s’est pris des coups mais il est un peu devant. S’en suit un long retour avant la sortie a l’australienne. Je me mets vraiment à bloc car je sais que la course se joue maintenant, je pense être très mal placé. Finalement quand je me lève je vois Pol et Max, je vois également Quentin Thomas (Rennes triathlon) avec moi, je me dis que finalement je ne dois pas être si mal ! je repars et continue mon effort. C’est dur, ça fait mal aux bras, c’est pareil pour tout le monde.

 

Sortie d’eau : Pol quelques places devant moi, il y a beaucoup à courir jusqu'à notre vélo, je le double. Et je vois des noms de gros cyclistes juste devant, je lui dis très rapidement que c’est le bon pack !

 

Transition moyennement réussie, je repars très vite à vélo. Je suis focalisé sur les vélos devant, je ne regarde pas derrière. Après un relais appuyé d’un adversaire, nous nous retrouvons a quelques dizaines de mètres d’un petit groupe, là je décide d’enclencher pour sortir de mon groupe et les rejoindre. Je me suis mis la misère mais ça a réussi ! je peux apercevoir la tête de course (ils sont 23), au demi-tour je suis à 3 petites secondes pour recoller... Malheureusement ça ne suffit pas. Je me retrouve avec un petit groupe de chasse, et nous allons rester à moins de 10 secondes de la tête de course pendant 10km, impossible de rentrer, devant ça roule trop vite. Frustrant, mais en même temps c’est le jeu.

Je décide de moins appuyer, mes collègues d’infortune également et c’est un groupe avec Mathieu qui nous revient dessus. Pas de Maxime (il a eu des crampes sur le vélo), ni de Pol (un peu crispé sur le vélo, il n’a pu que laisser filer le groupe), et Gautier (il aura été pris dans une cassure suite à une chute d’un adversaire sous son nez.) Mais sur les demi-tours, je savais qu’ils n’étaient pas loin.

 

A l’entrée dans le parc, je pose le vélo 3e, et je ressors 3e, Mathieu un peu derrière prend le temps de s’arroser avant de partie en course à pied. 

 

Je fais une de mes plus belles courses à pied de la saison, je m’accroche car le circuit est difficile, et exigeant mentalement avec le revêtement et les multitudes de descentes/montées. 

 

Bref, je me classe 22e, Mathieu sort une belle 35e place de son chapeau ! Et Gautier nous fait un retour comme seul lui sait les faire 47e ! Max fini 60e et Pol 63e. Les points sont assez élevés au total, mais compte tenu des chutes et crevaisons, on peut s’estimer heureux. Les autres clubs ont aussi été piégé.

 

Au total une 8e place par équipe, encore la meilleur perf’ du club ! On s’améliore d’étape en étape. Au classement général, on arrive à grappiller une petite place et donc à finir 8e/16 ! Maintien donc assuré, objectif du club réalisé.

 

Ensuite, on a un peu profité, on a pas mal discuté, on a encore rigolé, on s’est permis de prendre des desserts au mac do. On a chanté le Connemara.

Et, rapidement, nous avons laissé Pol s’en aller et puis allumé l’ordinateur pour suivre l’étape de duathlon en direct !

 

A la fin de la course, j’étais content de ma perf, mais encore plus de celle de l’équipe. Chacun peut encore progresser, et je pense que chacun a envie de le faire. Cette équipe a fière allure.

J’ai hâte a l’année prochaine que nous nous retrouvions, a mon avis elle sera encore meilleure !

 


15/06/2017

Carnet de route D2 Triathlon #2, par Allan Le Floc

posté à 15h36 dans "Résultats"

Salut c'est moi Mimi la reine des mouettes qui s'en va, qui s'en va tout droit de Pontivy. Voyage organisé par Sébastien, le rendez-vous était pris à 10h30 direction la Rochelle pour la deuxième étape de D2. Après 2h de route, une pause déjeuner s'imposait chez notre camarade nantais Cédric en compagnie de Malo. Arrivée à bon port vers 15h30 où nous rejoignons Thomas, Gautier, et Polo. Le QG de Pontivy est mis en place avec notre coach du jour Yvonnick. Retrait des dossards, reconnaissance du parcours vélo, puis nous avons l'honneur de faire la reconnaissance à pied en compagnie de Mimi, une mouette que nous avons récupérée et qui porte fièrement les couleurs de Pontivy Tri. Celle-ci nous donne son avis sur ce parcours qui n'est pas facile à cause des pavés et du vent de face sur le retour. Les repérages étant faits, plus qu'à attendre l'heure fatidique. La bonne humeur règne sous la tonnelle malgré une chaleur écrasante. Soudain, une belle fille très charmante passe devant moi, je l'interpelle et lui propose de monter sur ma monture. C'est parti pour quelques minutes torrides, sa réaction ne s'est pas fait attendre : « Très belle monture, j'ai adoré ».


Il est 19h, l'heure de se préparer, de s'échauffer, le stress monte, la concentration est de rigueur. Les équipes sont appelées par ordre de classement et les U23 sont placés en dernier, 20 heures le coup de pistolet retentit dans le port de la Rochelle juste à côté du magnifique Belem. Pas le temps de contempler, la machine à laver est en route. Quelques coups de bras et on se croirait dans un ring de boxe. Il faut savoir recevoir et en donner pour pouvoir s'en sortir. Thomas sort le premier des Pontivyens, suivi de Pol et Seb qui arrive à être dans le pack de chasse car 2 hommes ont réussi à prendre la tête en vélo et y resteront jusqu'au parc (45’’ d'avance à l'entrée du parc). Tir groupé pour Gautier, Cédric et moi-même, Malo juste derrière. Il a fallu rouler très fort pour pouvoir être dans le pack numéro 2. Malheureusement Malo n'a pas pu faire la jonction. A la fin du vélo le pack 2 arrive à rejoindre le pack de chasse. La pose du vélo se fera au ralenti car nous sommes une soixantaine à y rentrer. Nous sommes 5 Pontivyens dans ce pack (Pol, Seb, Gautier, Cédric, Allan). Tout se jouera à pied. Au final, Gautier finit 23ème, Sébastien 27ème, Polo 33ème, Cédric 36ème, moi 48ème, Malo 61ème et Thomas 78ème. Par équipe nous prenons la 9ème place sur 16. Le meilleur classement en 3 saisons !

 

La team Mimi a rempli son contrat, le retour sera aussi joyeux que l'aller ! Pour couronner le tout, nous rejoignons quelques téméraires qui fêtent la réussite du Triathlon de Pontivy très tard dans la soirée au Missyl.

Mimi aura vécu une sacrée journée pour son baptême de l'air, en espérant qu'elle pourra nous envoyer le plus haut possible pour les prochaines étapes !

 


09/06/2017

Carnet de route des France jeunes et de la D2 triathlon #1, par Pol Le Bot

posté à 16h45 dans "Résultats"

11 jeunes de Pontivy étaient présents samedi dernier (3 juin) au Championnat de France Jeunes de Triathlon, l'épreuve se déroulant à Pierrelatte, bien loin de nos terres natales. Pour nous ce championnat représentait les efforts de toute une saison que l'on veuille y performer ou prendre de l'expérience. Le déplacement fut rallongé dans le temps par moultes bouchons. Mais plusieurs kilomètres et quelques notes de piano (proposées par le virtuose Thibaut Fargeas) plus tard, la délégation des rouges et noirs arriva finalement à destination. Une fois sur place, les dossards ont été pris et le repérage fait. Ce qu'il fallait retenir : la météo annoncée était synonyme de chaleur, la température du plan d'eau interdit le port de la combinaison et du vent pouvait s'inviter au rendez-vous.

 

Une nuit plus tard, ce sont les minimes filles qui se sont élancées sur leur format XS, les représentantes étaient Candice Laudrin et Lorette Bellamy. Elles finiront respectivement 78e et 98e. Même tôt le matin, la chaleur avait bien joué, les suivants étaient prévenus, tout le monde a fait l'effort de s'hydrater, la bande se trouvait à l'ombre du camping car mais quittait le QG de temps à autre pour encourager les Pontivyens en course.

Après une pause pour le coach lors de la course Minime garçon, il fallait regarder du côté des cadets, sur les coups de midi le soleil était plus que jamais le piège à éviter. Les conditions furent les plus difficiles de la journée. Les filles tout d'abord avec Eva Marsac, qui finira 24e après une course rondement menée. Ensuite viennet les garçons, les notres étant Charlie Davies et Thomas Cardona. Charlie termina à la course à la 104e place. Thomas quant à lui fut pris de crampes et ne put terminer la course.

Enfin arriva le tour des Juniors, où l'on retrouvait le gros du noyau. Certains en junior 2, Allan Le Floc,  Mathieu Le Sang et moi-même voulions profitez de cette dernière aventure chez les Jeunes pour donner le meilleur et ne rien lâcher. D'autres en junior 1, Malo Le Bihan, Thibaut Fargeas, Tristan Laudrin.

La consigne du coach était précise : viser le regroupement général à vélo. Tandis ce que le ciel se couvrait, nous protégant du soleil, nous nous échauffions dans l'eau. Puis la procédure de départ fut lancée. Allan, Malo et moi en sas 2, suite à notre victoire par équipe à Villiers, Mathieu et Tristan, en sas 4, Thibaut en sas 5.

Deux stratégies étaient visibles sur la ligne de départ, nous avions décidé de nous écarter de la bataille en nous rangeant à droite. Les favoris, eux, étaient à gauche. Et c'est le top départ. Après une natation toujours aussi guerrière, je me trouvait dans les quelques personnes cherchant à rattraper le 2e pack, Allan, Mathieu et Thibaut étaient dans le 3e groupe, après une natation compliquée Malo et Tristan se trouvaient dans le 4e.

La course se déroula avec beaucoup de tension, ça roulait très vite, bien plus que je ne l'aurai pensé. M'accrochant au maximum, je pu rentrer dans le 2e groupe, puis arrivé au demi-tour de la 3e boucle un concurrent ne maîtrisa pas assez son freinage et m'envoya dans le talus. Un bénévole remit ma chaîne sans que je n'ai à descendre du vélo, action très sympathique, mais j'eu de la chance de ne pas tomber sur un arbitre. J'enfourcha à nouveau le vélo. En attendant le pack suivant, j'en profita pour boire et me remettre en jambes. Je retrouvais dans ce dernier avec mes collègues. Après un dernier tour tendu, sur lequel tout le monde voulait se placer à l'avant, nous déposions le vélo pour la 35e place à 30" du groupe précédent. Allan semblait prendre un coup de chaud, Mathieu lui courait à un très bon rythme. J'ai eu du mal à me lancer sur le 1er tour mais le second fut bon et je remonta jusqu'à la 16e place. Mathieu finit 21e après une erreur d'aiguillage qui lui fit perdre quelques places. Allan termina 42e après s'être fait passé par Malo (40e) qui effectua une course à pied vengeresse. Thibaut 77e, Tristan 86e.

Ce ne suffit pas pour le classement par équipe.

Pour Allan, Malo et moi, il fallait déjà se tourner vers la première étape D2 qui se déroulait le lendemain à 400km au nord, près de Besançon.

Nous quittions Pierrelatte sous des trombes d'eau.

 

Le lendemain, une partie de la troupe était rassemblée de nouveau sur le plan d'Osselle. Avec les plus expérimentés en renfort, Seb et Gautier. Après une préparation un peu précipitée, l'équipe du jour était alignée sur la ligne de départ, une hermine sur le mollet gauche. Chaud chocapic.

Pour la natation, nous avions opté pour la formation suivante : moi au tempo, Gautier et Malo dans la vague, Seb et Allan à la poussée. J'ai eu du mal à trouver l'allure qui convenait à tout le monde mais, au final, nous n'étions pas si loin de nos principaux concurrents. Sur le vélo, le premier tour était nerveux et nous n'étions pas si bien organisés. Seb, qui connaissait bien le circuit, donnait les indications. Au second tour, Allan, alias Johnny, appuyait sur les pédales du mieux qu'il pouvait pour nous faire rentrer dans les meilleures conditions pour la course à pied. Après la transition nous quittions le parc à 4. Malo, à qui il restait aussi des traces de la veille, lâcha peu à peu le groupe. Nous nous retrouvions Seb, moi et Gautier sur le même rythme. Je ne me sentais pas super bien sur cette première boucle, je suis donc resté dans les pieds. Arrivé au second, j'ai trouvé mon second souffle mais les deux comparses restants commençaient à souffrir. Les encouragements nous ont poussé à donner le max.

 

Nous terminons la course 12e à quelques dizaines secondes de la 8e place. Une place qui nous poussera à encore plus être organisé lors de l'étape qui sera similaire à Angers, fin juillet. Mais pour l'instant nous avons un rendez-vous à la Rochelle ce samedi !

 


22/05/2017

De L'Allemagne à Damgan !

posté à 11h20

Ce Week-end avait lieu le Triathlon de Damgan manche de sélectif championnat de D3 sur le triathlon distance S. 20 Triathlètes du club y étaient présents. Le Club se classe 1 er de cette manche. A Noter la victoire de Malo le Bihan, la belle 3ème Place de Thibaut Fargeas et la 1 ère place de Laura Guyon chez les féminines. Sur le Format M Belle 2ème place de Cédric Hervio et belle victoire de Valerie Bellego. 

 

Voici les résultats:  

Sur le Format S ( 750 M ; 20 KMS ; 5 KMS )

- Malo Le Bihan 1er

- Thibaut Fargeas 3ème 

- Florian Leray 6ème 

- Valentin Girard 7ème 

- Corentin Le Goff 16ème 

- Stéphane Fravalo 18ème 

- Julien Tréhin 19ème 

- Laura Guyon 37ème et 1ère Féminine 

- Daniel Le Gal 74ème 

- Guillaume Jegourel 75ème 

- Morgane Jegourel 77ème et 4ème Féminine

- Pierre Le Cocq 85ème

- Olivier le Mouellic 98ème

- Aymeric Brasseur 112ème 

- Yvon Le Frêne 113ème 

- Marine Seeleiter 129ème et 14ème Féminine 

- Marine Houdayer 140ème et 18ème Féminine 

- Marina Marsac 141ème et 19ème Féminine 

- Christelle Audo 174ème et 32ème Féminine

- Christelle Corbel 199ème et 43ème Féminine 

 

 

 

Sur le Format M ( 1500 M ; 40 KMS ; 10KMS ) 

 

- Cédric Hervio 2ème 

- Anthony Robin 11ème 

- Valerie Bellego 23ème et 1ère Féminine 

- Tristan Le Potier 32ème 

- Erwan Le Bihan 110ème 

- Didier Bellamy 177ème 

- Fabrice Moréac 204ème 

- Patricia Laudrin 205ème et 10ème Féminine 

 

Bravo à tous le monde pour avoir représenté le club de Pontivy. 

 

En Allemagne Thibaut Le Cras et Tristan Le Lay participaient aux championnats d'europe de Duathlon. En Elite Thibaut prend une très belle 7 ème place. Tristan, quant à lui, prend une magnifique 2 ème place dans sa catégorie d'âge (25- 29 ans). 

 

Nous vous donnons rendez-vous le Week-end prochain sur le Triathlon de Taden support de manche de D3 de Triathlon. 

 

 




» Consulter les archives

RSS